Administrateur

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Accueil Watercore

1. Approche collaborative

Pendant le dialogue avec les parties prenantes,une approche collaborative doit être privilégiée. Cela induit l'implication des parties prenantes à un stade précoce, lorsque les différentes options restent ouvertes, et la diffusion de toutes les informations requises afin de leur permettre d'influencer les résultats. Chacun peut partager ses connaissances et ses points de vue. Les actions possibles et les idées font l'objet d'un examen et d'une discussion, avant les prises de décisions. L'utilisation des connaissances, des points de vue et des idées d'un groupe social élargi permet de construire un capital social ; les discussions sont enrichies et permettent d'aboutir à des résultats mieux informés, mieux compris et davantage soutenus.

Au cours de ces dernières années, la nouvelle approche (processus de participation collaborative ou consensuelle) est devenue de plus en plus populaire par rapport à l'ancienne approche traditionnelle (les autorités exécutaient les processus, les experts décidaient et les parties prenantes ne pouvaient que réagir à la décision proposée). (Voir la figure ci-dessous : Pound, D. 2004. Manuel de formation sur la question du dialogue. Angleterre). Les autorités tentent d'imposer la décision (ou, dans le meilleur des cas, finissent par l'abandonner au vu de l'opposition du public). Cette approche provoque généralement une résistance et des conflits, et conduit souvent à des manifestations d'hostilité ou de passivité de la part de la communauté vis-à-vis des développements programmés.

 

Deux approches de la participation des parties prenantes