Administrateur

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Accueil Watercore

1. Impacts des changements sur les hivers et les étés

Img M5.2.1Les prévisions de changement de la température moyenne de l'air, obtenues via l'exécution d'un grand nombre AOGCMs white info 1Modèles de circulation
générale atmosphère-océan
 de scénarios différents sur la base de modèles climatiques globaux, font apparaître une augmentation de la température moyenne de l'air en Europe au cours de la période 2011-2100 par rapport à la période 1961-1990, soit la plus forte de cette fin de siècle.

Le réchauffement le plus marqué devrait avoir lieu en Europe du Nord, en hiver, ainsi que dans la zone méditerranéenne, en été. En ce qui concerne les prévisions de températures minimales et maximales, les températures minimales d'hiver sont susceptibles d'augmenter plus que la moyenne en Europe du Nord, tandis que les températures maximales d'été sont susceptibles d'augmenter plus que la moyenne en Europe centrale et en Europe du Sud (IPCC, AR4, 2007) white info 1http://www.ipcc.ch/

International Panel for Climate Change est un Groupe multidisciplinaire international composé de scientifiques étudiant les preuves du changement climatique, son impact et les moyens de lutte et d'adaptation. En 2007, l'IPCC a publié son quatrième Rapport d'évaluation (AR4). Ce rapport AR4 se compose des rapports élaborés par trois groupes de travail. Le groupe de travail I étudie les bases des sciences physiques, le groupe de travail II étudie les impacts, l'adaptation et la vulnérabilité, tandis que le groupe de travail III étudie l'atténuation du changement climatique. Le rapport AR4 a remporté le prix Nobel en 2007. A l'heure actuelle, le cinquième rapport d'évaluation est en cours d'élaboration, et sera publié prochainement. Il présentera les informations les plus détaillées disponibles sur le thème du changement climatique.
. Les résultats obtenus par les Modèles Climatiques Régionaux (MCR) et par les méthodes de réduction d'échelle soutiennent ce modèle de changement (seules quelques différences concernant l'ampleur sont à noter).

L'analyse des résultats des modèles MCR du projet ENSEMBLES white info 1Le projet ENSEMBLES est l'un des projets FP 6 liés au développement de modèles climatiques régionaux pour l'Europe (http://www.ensembles-eu.org/) fait apparaître une variation des prévisions de changement saisonnier en termes de température moyenne de l'air en Europe (scénario A1B white info 1Il s'agit d'un scénario climatique futur, basé sur l'hypothèse d'une concentration à 850 ppm d'équivalent de dioxyde de carbone en 2100. Cela correspond à une augmentation de la température de 2,8 degrés (meilleure estimation) par rapport à la période 1980-1999 et à l'augmentation du niveau de la mer dans la plage 0,21 - 0,48 m.) cette variation se situe entre 0,5 et 2,8°C pour la période 2021-2050 par rapport à la période 1961-1990. Au cours de la période 2071-2099, on prévoit une augmentation de la température moyenne de l'air à toutes les saisons, cette augmentation étant plus intense en été, le changement pouvant alors atteindre 5°C (Van der Linden et Mitchell, 2009).