Administrateur

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Accueil Watercore

1. Evolution de la prise de conscience et recommendations

La prise de conscience que l'action était nécessaire a été intégrée à la politique environnementale européenne. Ce progrès a été d'autant plus renforcé par le GIEC (http://www.ipcc.ch/) Quatrième rapport d'évaluation, qui dirige l'attention des personnes (et donc des politiques) vers le problème des changements climatiques.
Une première étape pour une politique européenne commune concernant la rareté de la ressource en eau et la sécheresse a été la communication de la Commission au Parlement européen et au Conseil : « Faire face aux problèmes de rareté de la ressource en eau et de sécheresse dans l’Union Européenne » (http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=COM:2007:0414:FIN:FR:PDF).
Trois rapports de suivi ont été publiés suite à la communication (en 2008, 2010 et 2011) pour indiquer les progrès et les lacunes demeurant. Selon cette communication, la rareté de la ressource en eau et la sécheresse sont devenues l'une des priorités de la politique régionale de l'UE pour la période 2007-2013.

Img M1.3.2-1nImg M1.3.2-2nImg M1.3.2-3nImg M1.3.2-4nImg M1.3.2-5nImg M1.3.2-6nImg M1.3.2-7n
 

Tab0

Loupe Cliquez sur le schéma pour plus de détail.

Tab1

Attribuer à l'eau le prix juste

L'utilisation d'instruments reposant sur les mécanismes du marché avec une insistance sur le principe de « l'utilisateur doit payer » est une stratégie importante de la politique de l'UE. Ainsi, la Directive cadre sur l'eau (DCE) propose des opportunités pour mettre en œuvre des instruments reposant sur les mécanismes du marché. Selon la communication, ce potentiel est loin d'être épuisé, bien que le second rapport de suivi indique un haut niveau de comptage de l'alimentation en eau domestique et un niveau croissant du comptage de l'utilisation d'eau non domestique, par exemple le comptage des extractions d'eaux souterraines dans certains bassins fluviaux dans le sud de l'Europe.

Tab2

Allouer l'eau et le financement lié à l'eau de façon plus rentable

Ces tâches visent à améliorer la planification et le financement de l'utilisation des terres (fonds européens et aides d'États pour améliorer les technologies et infrastructures qui à leur tour améliorent l'efficience de l'eau). La politique agricole commune représente un instrument important pour mettre en œuvre des mesures économiques dans le cadre de la politique de développement rural. À partir de 2010, les états membres devront définir des normes au niveau fermier.

Tab3

Améliorer la gestion des risques de sécheresse

Au cours des dernières années, la gestion des crises par réaction est progressivement supplantée par la gestion des risques, qui se concentre sur la prévention. Comme dans le cas des stratégies de prévention des inondations, l'UE recommande la mise en œuvre de plans de gestion des risques de sécheresse. Un observatoire européen de la sécheresse opérationnel et un système de détection anticipée devraient être prêt à être mis en œuvre dès 2012. Dès à présent, le prototype de l'Observatoire européen de la sécheresse http://edo.jrc.ec.europa.eu a été lancé en ligne. De plus, plusieurs états membres ont déjà mis en œuvre la surveillance de la sécheresse, par exemple, l'Espagne, l'Italie, la Pologne, l'Autriche, le Portugal et le Royaume Uni. Afin de faciliter les échanges d'information, l'AEE prévoit de mettre en œuvre un Réseau européen pour la rareté de la ressource en eau et la sécheresse
http://icm.eionet.europa.eu/ETC_Reports/GapAnalysis_WSD_13.07.2009_v3.pdf.

Tab4

Envisager des infrastructures supplémentaires pour l'approvisionnement en eau

Comme cela est habituel dans le cadre de la planification pour la protection contre les inondations, la commission se concentre également sur une stratégie qui tient compte de la « hiérarchie de l'eau » dans le cadre de la gestion du risque de sécheresse. Cela signifie que « des infrastructures supplémentaires d'alimentation en eau devraient être envisagées comme option [uniquement] lorsque d'autres mesures [de prévention] ont été épuisées » (concernant le défi de la rareté de la ressource en eau et de la sécheresse dans l'Union Européenne, page 4)
http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=COM:2007:0414:FIN:FR:PDF.
En raison d'une forte hétérogénéité du paysage, des facteurs socio-économiques et des normes technologiques, il est impossible de faire une recommandation qui soit paneuropéenne concernant les meilleures solutions pour l'alimentation supplémentaire en eau.

Tab5

Promouvoir des technologies et pratiques pour l'efficience de l'eau

Les normes d'économie d'eau sont fortement hétérogènes au sein de l'Europe. Des réseaux d'alimentation en eau présentant des fuites (irrigation et alimentation en eau publique) ne sont pas rares. Ainsi, le potentiel pour la mise en œuvre de technologies de l'efficience de l'eau demeure élevé. Comme le montre une étude sur l'efficience de l'eau effectuée pour la Commission http://www.waterefficiency.eu, la directive prolongée pour l'écoconception pourrait permettre de faire des économies substantielles d'eau au niveau des ménages. Outre le secteur domestique, le Schéma européen d'éco-gestion (EMAS) en tant qu'outil de gestion pour les entreprises et les administrations permet de mettre en œuvre des technologies pour l'économie de l'eau.

Tab6

Promouvoir l'émergence d'une culture d'économie de l'eau en Europe

La sensibilisation est un processus très important dans le développement de politiques. Comme mis en évidence dans le second rapport de suivi
http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=COM:2010:0228:FIN:FR:PDF
de cette communication « l'augmentation des prix ne mène pas nécessairement à une réduction de la consommation (...), des mesures supplémentaires sont requises pour encourager une utilisation efficiente de l'eau » (p.3). Plusieurs initiatives se concentrent sur la sensibilisation pour encourager des mesures d'économie de l'eau. L'empreinte hydrique représente un concept important pour la sensibilisation http://www.empreinte-de-l-eau.org. La Commission est consciente de l'influence de l'empreinte hydrique sur la sensibilisation du public. Toutefois, il n'a pas encore été décidé si le concept d'empreinte hydrique fera partie de la politique de sensibilisation de l'UE. Au sein du partenariat européen pour l'eau, la stratégie de « sensibilisation à l'eau » vise à une culture de l'eau qui soit durable et efficiente http://www.ewp.eu/aquawareness, en fonction de la « Vision de l'eau pour l'Europe à l'horizon 2030 » qui déclare 10 principes pour l'utilisation de l'eau en Europe.

Tab7

Améliorer les connaissance et la collecte de données

L'amélioration des connaissances constitue une base essentielle pour une politique et une prise de décision efficaces. Cela ne concerne pas uniquement les connaissances relatives au climat et à l'écologie mais également les effets des instruments financiers et les mesures de sensibilisation. Les données doivent être collectées afin d'évaluer les lacunes et les progrès. Ainsi, l'UE vise à la dissémination et la facilitation des résultats de recherche sur les problèmes de la rareté de la ressource en eau et la sécheresse. Le second rapport de suivi présente les progrès dans l'établissement du Système d'informations européen sur la rareté de la ressource en eau et la sécheresse. Pour encourager la recherche dans ce secteur, la communication se réfère aux opportunités du Septième programme cadre de la Communauté européenne pour des actions de recherche, de développement technologique et de démonstration (2007-2013).