Administrateur

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Accueil Herault

1. Les ressources en eau de l'Hérault menacées

PontduDiable titre creditLes ressources en eau du département proviennent à 90% des eaux souterraines dont 50% situées dans les nappes alluviales de l'Orb et de l'Hérault. Le département dispose de trois ressources principales :

  • les aquifères issus des formations calcaires (karst), comme par exemple la source du Lez qui alimente Montpellier et la région du Pic Saint-Loup ;
  • l’eau brute du Bas-Rhône qui une fois traitée, alimente Montpellier et la région de l’étang de l’Or ou qui, non traitée, alimente des usages agricoles et divers ;
  • les nappes alluviales des fleuves Orb et Hérault pour le centre et l’ouest du département.

  

Forage St Guilhem creditLes potentialités des ressources ne permettent pas de répondre à l'accroissement des besoins concentrés en particulier sur le pourtour littoral et le long des fleuves. Les prélèvements excessifs en nappe alluviale impactent le niveau des eaux superficielles puisque une nappe alluviale est connectée à son cours d'eau. Les prélèvements excessifs altèrent donc indirectement la vie aquatique de ces milieux. En ce qui concerne les aquifères souterrains karstiques, ils sont aussi menacés de tarissement lorsque les prélèvements excèdent les apports pluviométriques. Enfin, certains aquifères comme la nappe astienne peuvent même risquer une altération définitive avec l'intrusion d'eau saline.

Chaque mois, l'Observatoire Départemental Eau Environnement et Littoral fournit sur son portail une tendance et une appréciation du niveau des aquifères*. Enfin, les teneurs élevées en pesticides peuvent accentuer la menace sur les ressources dans certains secteurs (des forages sont déjà condamnés). Régulièrement, l'ODEEL rend aussi compte de la qualité des eaux grâce à un suivi régulier, au travers d'un réseau de suivi qui comporte plus de 100 points de mesure.

*Situation des ressources en eaux souterraines fin juin 2014